Quels plats déguster lors d’un voyage au Japon ?

voyage au Japon

Le Japon est une destination qui revient sur la table pour tous les amoureux de contraste. Le pays du soleil levant fascine le voyageur tant pour sa rigidité dans les codes sociaux que pour son art de vivre. La gastronomie japonaise fait office de figure de proue lors d’un voyage au Japon. Difficile de ne pas avoir l’eau à la bouche à la simple évocation des plats traditionnels. Répertorier tous les plats japonais serait beaucoup trop long, voire impossible en raison de la richesse de la gastronomie japonaise. Pour autant, il peut être intéressant de lister les principaux plats pour aider tous les gourmands à y voir plus clair.

L’indémodable sushi

Le plat japonais est reconnu internationalement, c’est un objet de fantasme pour certains. Les sushis entretiennent toute une histoire au Japon et ils font partie des grands classiques de la cuisine japonaise. Produit d’excellence, le sushi japonais est un plat réalisé en cuisinant un riz vinaigré auquel est ajoutée une fine tranche de poisson cru. Pour devenir maître sushi au Japon, il est nécessaire d’avoir cuisiné ce mets pendant plus d’une décennie. Avec plus de 200 restaurants classés au guide Michelin, Tokyo se présente comme la capitale mondiale de la gastronomie. Par ailleurs, il existe également une poignée de restaurants japonais titulaire de trois étoiles au guide Michelin spécialisé dans les sushis. Bien souvent, les maîtres sushis sont également de grands professionnels des sashimis.

Les Nouilles, ramen

Les sushis, que l'on peut commander sur www.cotesushi.com, ne sont pas les seuls plats populaires de la cuisine nipponne, les ramens arrivent en tête. Les ramens sont des nouilles de blé trempées dans un bouillon et servies dans un large bol. La saveur du bouillon est généralement obtenu après une lente cuisson d'os de porc ou de poulet. Pour une touche personnelle, ajoutez votre garniture préférée au plat. Il existe plus d’une centaine de variétés de ramens. Voici une liste des ramens les plus populaires :

  • Le shoyu ramen est une spécialité cuisinée à la sauce soja
  • Le miso ramen est une spécialité à base de sel et de soja servi avec des légumes
  • Le tonkotsu ramen est une spécialité cuisinée avec du porc et des pousses de bambou
  • Le shio ramen est une spécialité très salée cuisinée avec des algues.

Les rois du street-food

Bien que les règles sanitaires limitent la cuisine de rue, elle n’en reste pas moins une véritable institution au Japon et rivalise avec les meilleurs restaurants. Le carrefour des délices de la cuisine de rue se trouve à Osaka. Les spécialités proposées dans la cuisine de rue sont généralement très variées d’une région à l’autre néanmoins, les classiques restent dominants:

  • Le takoyaki est une boulette de poulpe.
  • Le yakitori est une brochette de gésier, cœur et foie, un vrai régal pour les amateurs.
  • L’okonomiyaki est une galette de blé garnie de viandes et de choux.

Les fondues japonaises

Ne vous attendez pas à voir arriver du fromage et de la charcuterie. Contrairement au plat savoyard, la fondue japonaise est un plat très sain. Le sukiyaki est un plat convivial qui se mange en famille ou entre amis. Placée au centre de la table, une marmite en fonte garde au chaud un bouillon savoureux. Ensuite, il suffit de cuire ses aliments dans le récipient. Vous retrouverez principalement du bœuf, des champignons et des nouilles. Après la cuisson, libre à chacun de tremper ses aliments dans ses sauces et condiments préférés.

Un dessert pour la fin

Les desserts japonais entretiennent un mystère culinaire inégalable. Aucune pâtisserie japonaise n’est victime de son succès alors que leur cuisine regorge de spécialités délicieuses. Cependant, ne vous laissez pas avoir par ce manque de reconnaissance, il s’agit sûrement d’un refus de dévoiler ses secrets. Toujours est-il que le Dorayaki est une pâtisserie importante au Japon. C’est un peu l’équivalent de la crêpe en France ou des gaufres pour les Belges. Le Dorayaki se mange à toute heure de la journée et accompagnera merveilleusement un thé vert ou un café. Le Dorayaki se compose de deux fines couches de génoise garnies d’une pâte au haricot rouge sucrée. Un vrai réconfort pour les petits creux. Vous l’aurez compris, à l’instar des Français, les Japonais donnent beaucoup d’importance à la cuisine.

Les saveurs subtiles de la nourriture japonaise reflètent toute la complexité de cette culture. Il est certain que la gastronomie d’un pays est souvent le reflet de ses habitants et la cuisine japonaise ne déroge pas à la règle. Elle traite les produits bruts sans artifices. Ce qui donne un résultat très sain. Bien entendu, la qualité des produits conditionne la réussite de la cuisine nipponne. N’attendez plus ! Partez pour le pays du soleil levant découvrir des saveurs inoubliables.

Top 5 des meilleurs restaurants d’hôtels
Comment faire appel au room service de votre hôtel à toute heure ?

Plan du site